Chroniques

     Manque de confiance en soi & Hypnose:
Avoir confiance en soi, c’est être convaincu qu’on dispose de ressources nécessaires en soi qui aideront à faire face aux situations futures. Il s’agit donc d’un sentiment de capacité, ou du pouvoir à se jeter dans l’action en dépit des doutes. La confiance en soi est le plus souvent confondue avec l’estime de soi. Les deux notions ne désignent pas cependant les mêmes réalités. Vous pouvez avoir une bonne estime de soi sans pour autant avoir confiance en vous. De façon concrète, l’estime de soi est liée au sentiment d’avoir de la valeur. Par contre, la confiance en soi se rapporte au fait de se sentir capable de relever des défis. Source de nombreux dégâts, le manque de confiance en soi est causé par plusieurs facteurs.



Le stress en France

D’après les études (IPSOS), un français sur trois déclare consulter régulièrement des articles ou des livres traitant du bien-être…
Aujourd’hui, le stress est au cœur des problématiques de santé des populations. Le stress, l'anxiété, la nervosité, concernent toute réaction à un stimulus physique, émotionnel, mental, qui affecte l'équilibre naturel du corps.

La réflexologie est une réponse au stress.
 La réflexologie, en plongeant le corps dans un état sophronique, a une action immédiate sur le stress. Une séance d’une heure de réflexologie équivaut à une nuit de sommeil. Elle permet une récupération rapide et optimale au niveau physiologique, mais aussi au niveau psychique.



Le point sur les effets indésirables après la dose de rappel des vaccins contre la Covid-19

A Retenir

  • 33 % de évènements indésirables sont graves (soit environ 42 cas par million) après la dose de rappel par le vaccin Pfizer contre 26,1 % globalement
  • Les décès suspectés liés à la vaccination après la dose de rappel représentent 3,04 % (soit 3,86 cas par million) des évènements indésirables totaux contre 1,71 % quelle que soit la dose de vaccin Pfizer.
  • 24,1 % de évènements indésirables sont graves après la dose de rappel par le vaccin Moderna (soit 20,6 évènements graves par millions après dose de rappel) contre 17 % globalement
  • Les décès suspectés liés à la vaccination après la dose de rappel (soit 1,12 par million) représentent 1,31 % des évènements indésirables totaux contre 0,64 % quelle que soit la dose de vaccin Moderna.

    Vers une augmentation des évènements indésirables graves et des décès survenant après la dose de rappel ?

    Vaccin Comirnaty de Pfizer

    Concernant le vaccin Pfizer, au 3 janvier 2021, 2136 évènements indésirables dont 716 cas d’évènements indésirables graves ont été recensés soit 33 % [1].

    La proportion d’évènements indésirables graves est donc plus élevée après la dose de rappel que celle rapportée globalement avec ce vaccin qui est de 26,1% [2].

    Concernant les décès suspectés liés à la vaccination, ceux-ci représentent 3,04 % des évènements indésirables (soit 3,86 décès suspects par millions) survenus après la dose de rappel alors qu’ils représentent 1,71 % des événements indésirables totaux après le vaccin Pfizer.

    Il y a donc :

    –  42 cas d’évènements indésirables graves par million de dose de rappel pour le vaccin Pfizer

    – 3,86 cas de décès suspectés liés à la vaccination par million de dose de rappel pour le vaccin Pfizer

     

    Vaccin Spikevax de Moderna

    Concernant le vaccin Moderna, au 31/12/2021,  il y avait 456 cas d’évènements indésirables, dont 110 graves (soit 24,1%) avec 6 décès suspectés liés à la dose de rappel [3] soit également :

    – 20,6 évènements graves par millions après dose de rappel

    – 1,12 décès suspects par million après dose de rappel

     

    La proportion d’évènements indésirables graves est plus élevée, 24,1%, après la dose de rappel que celle rapportée globalement avec ce vaccin qui est de 17 %.

    Concernant les décès suspectés liés à la vaccination, ceux-ci représentent 1,31 % des évènements indésirables survenus après la dose de rappel alors qu’ils représentaient 0,64 % de événements indésirables totaux.

     

    Références

    [1] https://ansm.sante.fr/uploads/2022/01/07/20220107-covid-19-vaccins-focus-pfizer-dose-de-rappel-2.pdf

    [2]  https://ansm.sante.fr/uploads/2021/12/21/20211221-covid-19-vaccins-rapport-pv-pfizer-19-2.pdf

    [3]  https://ansm.sante.fr/uploads/2022/01/07/20220107-covid-19-vaccins-moderna-dose-de-rappel.pdf



Vaccination chez les Ados: Bénéfices/Risques

Balance bénéfice/risque défavorable pour les ados et jeunes adultes : trop de myocardites ! - REINFOCOVID

A Retenir

  • Risque de myocardite avec les vaccins ARNm chez les personnes de 12 à 50 ans.
  • Jusqu’à 1 myocardite toutes les 2 649 vaccinations deux doses chez les hommes jeunes selon les études
  • Chez les garçons ayant déjà eu la Covid-19, une dose de vaccin comporte plus de risques que de bénéfices
  • Seules les filles, non immunisées, avec au moins une comorbidité, ont encore un bénéfice à la vaccination par un schéma vaccinal complet à 2 doses.
  • Les myocardites post-vaccinales seraient dues à un syndrome adrénergique provoqué soit par l’ARNm du vaccin ou la protéine spike résultante.
  • Introduction

    Depuis juillet 2021, les myocardites et les péricardites ont été ajoutées à la liste des effets indésirables des vaccins à ARN messager. Ces effets indésirables ont donc été détectés environ 6 mois après la mise sur le marché de ces vaccins. La myocardite post-vaccinale atteint préférentiellement les individus jeunes et en bonne santé, de sexe masculin, c’est-à-dire la population n’ayant aucun risque de forme grave de la Covid-19, particulièrement avec le variant Omicron. Ainsi, aucun décès de moins de 40 ans n’a été déploré chez les individus infectés par Omicron.

    Suite aux résultats de l’étude EPI-PHARE, la HAS a déconseillé le vaccin Moderna chez les moins de 30 ans en raison de ce surrisque de myocardite. Pourtant l’agence européenne du médicament (EMA) vient d’autoriser ce vaccin chez les 5-11 ans ; c’est à se demander s’il y a un pilote dans l’avion. [12]

     

    Qu’est-ce qu’une myocardite ?

    Selon la SRLF (Société de réanimation de langue française), la myocardite se définissait en 2017 comme une inflammation du muscle cardiaque associée à une nécrose des cellules cardiaques (nécrose=destruction des cellules). Les lésions peuvent être pour certaines réversibles, mais d’autres resteront irréversibles en raison de la nécrose cellulaire et de la fibrose due à la réaction immunitaire. Après guérison de l’épisode aigu, la maladie peut évoluer de façon lente et progressive vers une insuffisance cardiaque. Ainsi, l’évolution en cardiomyopathie dilatée se produit dans environ 30 % des cas et jusqu’à plus de la moitié des patients nécessitent une greffe de cœur dans les 10 années suivantes [3].

     Retrouvez toutes les informations sur

  •  Le Collectif Reinfo Covid - Un éclairage différent et nécessaire


Radio coquelicot, chronique n° 2 : L'huile essentielle de Ravintsara


Nom Botanique: Cinnamomum camphora

* anti infectieuse et immunostimulante, elle est idéale en cas de déficience immunitaire . 1 goutte sur l'intérieur des poignets tous les jours pendant 21 jours.
* Elle lutte contre les infections respiratoires. Pour dégager les bronches utiliser en massage sur le torse et le haut du dos, 4 gouttes dans une cuillère à soupe d'huile végétale (type amande douce)
*Antivirale reconnue. En ca de grosse grippe en massage : Pour un flacon de 10ml au total  mélanger 3ml d'HV (amande)+ 1ml de pin sylvestre+ 1ml de niaouli + 1ml de ravintsara et compléter avec de l'HV utilisée au départ. Mélanger bien avant utilisation
*En cas d'herpès : 1 goutte de Ravintsara + 1 goutte de Tea tree directement dessus.
*En cas de Zona: associer 1 goutte de thymus vulgaris+ 1 goutte de lavande vraie et bien sure 1 goutte de ravintsara. 
 *Décontracturante musculaire et antalgique: Vous pouvez l'utiliser en massage pour diminuer les crampes et les douleurs musculaires.
* Neurotique et stimulante, elle est un rééquilibrant général en cas de fatigue physique ou nerveuse. Relève les déprimés et rassure les angoissés.
 
                                Parfaite pour les personnes qui doutent de leurs capacités!


Radio coquelicot : chronique n°1 
ce qu'il faut retenir sur l'utilisation des Huiles essentielles en général:

- Voix interne (à avaler, en suppositoire ou en ovule), Voix externe (Friction, massage, bain) et par olfaction (diffuseur, sur un bijoux olfactif, sur un mouchoir…)
- En usage interne par voix orale, il faut se servir d'un neutre type comprimé, cuillère à café d'une huile végétale type Huile d'olive, de miel, ou dans une tisane ou en gélules
- Des huiles essentielles peuvent être utiliser chez la femme enceinte et les enfants.
- Demander l'avis d'un professionnel d'aromathérapie pour savoir quelle huile utiliser.
- Il faut choisir une Huile essentielle de qualité: 100% naturelle, pure, totale et certifiée.
 Vous devez pouvoir connaître son nom botanique complet, ainsi que sa provenance et sa spécificité biochimique.